En février dernier, je suis allé voir le nouveau spectacle (la saison 3) du Cabaret de la Crise, écrit et interprété par la Compagnie Canopée.

Pourquoi je parle de théâtre ici ? Tout simplement car ce spectacle parle de la crise économique, écologique et numérique. En effet, plusieurs sketchs sont des critiques acerbes, justes et drôles des outils numériques censés nous simplifier la vie, accessoires connectés qui finalement nous privent de notre liberté et nous volent nos données (application santé et bien être, oreillette intelligente, etc).

Les textes des sketchs s’appuient sur des sources précises : articles de journal, publicités, et autres documentaires que j’ai pu fournir aux comédiens.

Le Cabaret de la Crise a été créé en 2016 par Adèle Frantz et Luigi Cerri, des amis de longue date dont je filmais les spectacles à l’époque où TKPX s’appelait encore TAKOPIX et avait comme activité principale la captation vidéo et réalisation de films institutionnels.

La question du numérique a tellement passionné ce duo d’auteurs-interprètes qu’un spectacle entier dédié à ce sujet est en cours de réflexion.

Il est par ailleurs fort probable qu’Adèle Frantz m’aide à écrire et mettre en scène une conférence gesticulée.

Catégories : Life

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *