Il y a quelques mois, j’ai changé de téléphone portable et troqué mon ancien OnePlus 3t contre un Xiaomi Mi Mix 2s.

L’appareil est très bien, un capteur photo de très bonne facture, et il a globalement de très bonnes performances, avec un  important espace de stockage. Aucun soucis d’un point de vue matériel donc.

Par contre, niveau logiciel, c’est une autre affaire…

Le téléphone est livré avec MIUI 9 et j’avais fais la mise à jour pour MIUI 10, l’interface graphique de Xiaomi.

Alors c’est plutôt beau, épuré et toujours fluide. Mais cette surcouche intègre obligatoirement toutes les applications du constructeur (l’application de “sécurité”, celle pour vider le cache mémoire, l’application météo, la calculatrice, le file manager, etc.) qui sont chargées en trackers.

De plus, toute la suite d’applications Google est présente par défaut et ne peux pas être désinstallée. Cauchemar !

Comme pour mes précédents smartphones, seul un système d’exploitation un minimum libre (comprendre libéré de Google) peut me satisfaire. Un retour à LineageOs (ou autre Rom Custom) s’impose donc !

Une nouvelle bataille commence. Tout d’abord, il faut “rooter” (avoir tous les droits administrateurs – et donc faire ce qu’on veut) son téléphone, sauf que Xiaomi verrouille son système. Il faut passer par un logiciel du constructeur (disponible sur Windows uniquement), faire une demande déverrouillage, demande qui prend plusieurs jours (jusqu’à plusieurs semaines en fonction du modèle de téléphone). Il faut ensuite installer une version développeur de MIUI sur son téléphone, et ce n’est qu’après cette étape qu’il est possible d’installer un autre système.

Les manipulations ne sont pas très compliquées mais il y a quelques embûches sur le chemin de la liberté.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *