Freedom of the Press Foundation

La Freedom of the Press Foundation est une organisation non gouvernementale internationale fondée en 2012 aux États-Unis. Son objectif est de soutenir et financer des actions d’intérêt public axées sur la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’organisation a notamment levé des fonds pour retranscrire l’intégralité du procès de Chelsea Manning, ancienne analyste militaire de l’armée des États-Unis, arrêtée en 2010 pour avoir transmis à WikiLeaks différents documents militaires classifiés (notamment une bavure américaine ayant entraîné la mort de civils et reporters de l’agence Reuters).

Dans les membres de l’organisation, on retrouve Laura Poitras et Glenn Greenwald. Si leurs noms n’évoquent rien chez vous, alors je vous invite à regarder le documentaire Citizen Four, réalisé par Laura Poitras. Il traite des révélations d’Edward Snowden sur le scandale d’espionnage mondial de la NSA. Glenn Greenwald était l’un des journalistes – il travaillait pour The Guardian – qui avait été contacté par Edward Snowden. D’ailleurs, depuis février 2014, Edward Snowden est membre du conseil d’administration.

Le site propose à ses « sources » d’utiliser des outils sécurisés pour communiquer et échanger des documents, notamment Signal ou encore SecureDrop (qui avait initialement été codé par Aaron Swartz). Des campagnes de financement participatif sont d’ailleurs toujours disponibles sur le site afin d’aider le développement de ces outils.

D’ailleurs, Reporters sans frontières a également mis à disposition un kit de survie numérique, présentant ces outils (et bien d’autres) et donnant des conseils et des éléments techniques pour apprendre aux net-citoyens à contourner la censure et sécuriser leurs communications et leurs données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code