Retour à la néobanque

Depuis que j’ai repris un statut d’auto-entrepreneur, j’ai cherché une banque simple et efficace pour gérer mon argent : recevoir les paiements, payer mes cotisations à l’Urssaf, virer les sous sur mon compte perso. Je n’ai pas spécialement besoin d’une carte.

Les banques traditionnelles n’aiment pas qu’on ouvre un compte courant pour gérer une auto-entreprise. Pourtant la loi est précise à ce niveau-là : il est nécessaire d’avoir un compte dédié à l’activité professionnelle, si on réalise un chiffre d’affaires pendant deux années consécutives d’un montant de 10 000 euros. Pas d’obligation d’ouvrir un “compte professionnel”, du moment qu’il n’est pas utilisé pour des dépenses privées.

J’oublie donc ma banque de base (qui m’oriente vers un compte pro, payant) et je regarde du côté des néo banques. (J’avais fait une chronique radio sur ce sujet il y a quelque temps si vous souhaitez avoir plus d’informations).

J’ai d’abord ouvert un compte chez N26 : compte gratuit, inscription ultra rapide, application mobile au design épuré, notifications en direct lors des mouvements sur le compte (si je passe en caisse, mon compte est mis à jour instantanément), possibilité de créer des sous-comptes (pour facilement mettre de l’argent de côté).  Au top ! Mais un petit détail tout de même, l’IBAN n’est pas français mais allemand. En soit, ça ne change pas grand-chose, sauf que j’interviens principalement pour des services publics (universités, bibliothèques départementales, collectivités), et un IBAN qui ne commence pas par FR n’est pas toujours bien reçu. Du coup, j’ai quitté N26.

Je me suis ensuite tourné chez Shine. Il s’agit cette fois d’un compte payant (3,90 par mois), mais là aussi tout est simple et efficace. Et j’ai maintenant un IBAN français ! De plus, Shine propose des outils plutôt sympa, comme un outil de facturation intégré, un export comptable, et une estimation des cotisations Urssaf. Tout se fait via l’application, et il est même possible d’avoir une assistance juridique ainsi qu’une assurance. Mais la crise Covid arrive, mon activité ralentit, je reprends un poste fixe et maintenant ça m’embête  de payer un compte dédié. Je ferme donc mon compte Shine.

 

Je reprends mes recherches, et je suis obligé de me tourner vers une banque plus classique et j’ouvre un compte gratuit auto-entrepreneur chez Axa Banque (enfin… c’est ce que je pensais). L’application mobile est bien pensée, tout est très simple et je suis content. Mais au bout de plusieurs mois, je constate des frais de tenue de compte. En effet, je n’avais pas bien vu, mais comme je n’utilise pas la carte Visa pour faire des achats, chaque trimestre je dois payer une cotisation trimestrielle de 16 euros. L’intérêt d’un compte qui ne me coûte rien s’évapore donc…

 

De retour sur les moteurs de recherche, je lis de nouveaux articles et tests de néo banques. Je ne trouve rien de satisfaisant chez les agences que je connais déjà. Et là, je finis par tomber sur des articles qui parlent d’un nouvel acteur dans le secteur appelé Finom.

Créée en 2019, la fintech Finom s’adresse à toutes les entreprises (micro-entreprises, auto-entrepreneurs, freelances, indépendants,…).  Bien qu’elle soit originaire des Pays-Bas, cette dernière propose un IBAN français par l’intermédiaire de Treezor, une filiale de la Société Générale.

De plus, je trouve toutes les options que je cherche : un compte à 0 euros sans engagement, sans conditions de revenus, sans obligation d’utiliser une carte, la possibilité d’essayer le service, un outil de facturation intégré, une carte virtuelle (et je peux demander une carte physique si besoin), avec notification en temps réel. Je n’utilise pas encore cette option mais la carte est compatible Google Pay et Apple Pay. Il est également possible d’agréger d’autres comptes bancaires (pour voir mon solde perso directement via l’application, par exemple).

L’ouverture du compte a été rapide. Vendredi dans la nuit, j’ai rentré mes informations (numéro de Siret qui retrouve automatique mes informations professionnelles), mon identité, lundi je reçois un coup de fil pour s’assurer que tout est bon, mardi le compte est ouvert.

C’est donc une nouvelle aventure bancaire qui commence, et pour le moment je suis séduit ! Voilà un lien de parrainage pour ceux qui souhaitent passer à Finom.

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code