Toujours dans un objectif de tisser des lieux, de participer à réseaux, de soutenir des initiatives, j’ai rejoint de nouveaux organismes :

  • Le réseau des tiers-lieux édu a pour mission de mettre en contact les espaces collaboratifs d’apprentissage (établissements scolaires, bibliothèques, fablab, makerspace ou encore openlab éducatif etc)
  • L’association PING questionne le monde numérique dans lequel nous vivons et se demande comment le numérique transforme notre société. Pour apporter des réponses à ces questions, l’association a notamment mis en place des espaces d’expérimentation (FabLab, atelier partagé).
  • Le collectif Mouton Numérique s’est constitué autour de la croyance partagée que le numérique est ce qu’on appelle en sciences humaines un « fait social total ». Que ce soit dans nos rapports sociaux, économiques ou politiques, mais aussi dans la sphère juridique ou de l’intime, le numérique s’immisce toujours plus insidieusement dans la vie de chacun, même de ceux qui en sont exclus.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code