Depuis 2016, j’achète très souvent les magazines Les Cahiers du Hacker – Pirate Informatique, et Les Dossiers du Pirate, tous les deux publiés par le groupe ID Presse.

Je les achète aussi bien pour soutenir ce type de publication (c’est toujours bien de parler au grand public de piratage, de protection informatique, des alternatives qui existent, etc.) et puis c’est aussi une manière de découvrir des logiciels ou nouveaux services.

Sauf que depuis un moment, j’ai comme un sentiment de déjà-vu…

J’ai donc procédé à un épluchage détaillé des articles, des dossiers, des minis-fiches, des tests matériels, et j’ai remarqué plusieurs choses.

De la fiche à l’article

Une partie des sujets esquissés dans les minis-fiches (un petit paragraphe dans une page qui présentent plusieurs outils) est souvent reprise dans un article dans un numéro suivant. C’est par exemple le cas du gestionnaire de mot de passe Enpass qui est présenté dans une fiche dans le numéro 31 (novembre janvier 2017) et qui est repris de manière plus détaillée dans un article complet dans le numéro 32 (février avril 2017). Là, rien de particulier à dire, c’est même normal et intéressant de creuser un sujet plus en détails.

Même chose pour l’application Oversec, mini-fiche pour le numéro 31 puis article complet et tuto pour le numéro 32.

L’inverse est également présent. L’application V3 Mobile Security est présentée dans un article concernant les malwares sur Android dans le numéro 34 (août octobre 2017), puis on retrouve une fiche dans le numéro 38 (août octobre 2018). On peut trouver normal de parler plusieurs fois d’un même sujet, notamment dans l’informatique où les mises à jours sont fréquentes (avec donc de nouvelles fonctionnalités à présenter).

Mais le vrai problème arrive après.

La machine à copier-coller

Pour remplir plus facilement ces pages “minis-fiches”, on va retrouver les mêmes sujets (site, service, logiciel), avec le même texte, mot pour mot.

Ainsi, la fiche qui présente le gestionnaire de mot de passe Bitwarden dans le numéro 33 (mai juillet 2017) revient à l’identique dans le numéro 42 (août octobre 2019). Même chose pour l’application Kernel Manager présente dans le numéro 32 (février avril 2017) puis dans le numéro 38 (août octobre 2018).

Alors d’accord, peut-être que d’une année sur l’autre, les lecteurs ne sont plus les mêmes, et qu’on peut trouver normal de copier-coller des bouts d’un ancien numéro. Sauf que le problème existe aussi avec les numéros relativement proches. C’est le cas de la fiche qui présente Fing Network Tools, présente dans les numéros 31, 40 et 42, toujours à l’identique.

Et c’est la même chose du côté des Dossiers du Pirate. L’article présentant Tor sur Android est dans le numéro 9 (octobre décembre 2016) et est ensuite présent dans le numéro 11 (avril juin 2017).

Mais la machine à copier va encore plus loin.

D’un magazine à l’autre

Les articles et fiches présents dans les deux revues sont là aussi très régulièrement les mêmes. Et là encore il s’agit d’un vulgaire copier-coller (avec une petite remise en page, le format des deux magazines étant différent).

Ainsi, les articles qui présentent le système Tails, l’installation de Tor sur Android, ou encore l’application Tor Messenger, provenant du magazine Les Cahiers du Hacker numéro 30 (août octobre 2016), sont présents à l’identique dans Les Dossier du Pirate numéro 9 (octobre décembre 2016). Et c’est loin d’être une exception, il s’agit d’une habitude, voir d’un mode de travail.

Pages 22-23 Les Cahiers du Hackers numéro 30 / Pages 38-39 Les Dossiers du Pirate numéro 9.

J’ai l’impression que la machine à copier-coller s’emballe parfois car j’ai retrouvé deux fois la même fiche sur une même page ! Le site Email Privacy Tester, d’abord présenté dans Les Cahiers du Hacker numéro 40 (février avril 2019) est visible deux fois dans Les Dossiers du Pirate numéro 20 (juillet septembre 2019).

Je n’ai pas épluché tous les Dossiers du Pirate que j’ai, mais je n’ai pas besoin de plus de preuves pour comprendre le fonctionnement de ces deux magazines. Comme il y a 4 numéros de chaque par an, ils sortent chacun leur tour, avec globalement le même contenu.

Et alors ?

D’après la première page de la revue Les Dossiers du Pirate, on trouve l’inscription “en partenariat” avec Les Cahiers du Hacker”. Sauf qu’on retrouve dans les deux magazines le même directeur de publication, les mêmes rédacteurs (à peu de chose près) et la même correctrice. C’est donc tout simplement la même équipe. Donc pas vraiment un partenariat ? C’est presque le même magazine, édité deux fois sous deux noms et formats différents.

Il est indiqué que “la reproduction, même partielle, des articles et illustrations parues” dans les magazines est interdite. Et que “la rédaction n’est pas responsable des textes et photos communiqués.”

[mode troll /on] Cette interdiction de reproduction est-elle valable en interne ? Les Dossier du Pirate vont-ils attaqués pour contrefaçon Les Cahiers du Hacker ? [mode troll /off]

Je n’achèterai donc plus ces deux revues.


5 commentaires

Bob · août 26, 2019 à 10:35

Dans le monde des pirates, il n’est pas étonnant de voir des copies :p

-Fred- · août 26, 2019 à 10:52

Bonjour,

Pour ma part, je n’ai jamais acheté ces revues donc je n’ai pas trop d’avis. Je regarderai à l’occasion mais sans remettre en question la qualité des articles eux-mêmes, ça n’encourage pas à les acheter tous les mois.

Sinon en terme de revues, il y a celles des éditions Diamond que j’achète assez régulièrement depuis quelques années (Linux magazine, Linux pratique, Misc et Hackable magazine). Les contenus sont d’un très bon niveau, les rédacteurs sont généralement des spécialistes des domaines concernés et je n’ai pas encore vu de copier/coller d’un magazine à l’autre. Pour Misc, si tu ne connais pas, il y a eu un podcast dans Nolimit Sécu il y a quelques semaines/mois.

    gueidan · août 26, 2019 à 10:54

    Je ne parle pas de la qualité des articles (et pourtant…. il y a des choses à redire).
    Pour ma part, je préfère lire Virus Info, un journal papier de qualité et à petit prix.
    Et je suis d’accord avec les magazines que tu as cités.

    Stf · septembre 3, 2019 à 10:41

    Je plussoie, et suis tout à fait d’accord concernant les magazines des Editions Diamond ! Franchement j’ai jamais vu mieux. J’ achète depuis peu des magazines traitant du developpement web (de la société Oracom si je me trompe pas) et ai aussi essayé un autre magazine traitant de linux dont j’ai zappé le nom (je lis pas mal de truc en même temps) mais suis bien déçu de la qualité des articles. Soit on trouve toujours la même rengaine (genre les premiers pas dans tel language “vus tous les 2mois” ou des fautes et répétitions vraiment énervantes car bien trop répétitives. Ça me fait penser à Hackable Magazine qui avait pourtant du bon, mais tellement d’erreurs … Peut-être pour ça que j’en ai plus vu après ça (ça date des failles wep c’est pour dire).
    Sinon, concernant les magazines dont il est question dans l’article, j’ai du tester sans grande conviction une fois ou deux mais j’ai pas continué, on voit vite que c’est pas des articles de qualité, il suffit de voir les couvertures d’ailleurs.
    Bref, pas étonné

Briot · août 26, 2019 à 2:14

Pour ma part, pour l’informatique, je préfère le web (journalduhacker.net, linuxfr.org, developpez.com), c’est gratuit, ils sont bénévoles, engagé ou même payé par la pub mais on a une bonne qualité, c’est disponible h24… Je préfère après donner mon argent à Framasoft, April, FSF ou autres association qui défendent vraiment les bonnes choses.
En vacances exceptionnellement je peux acheter “Linux Magasine” ou autres mais je préfère dans ce cas “Pour la science”. Car dans le domaine de la science on a vraiment pas d’articles de qualité sur internet. Il existe bien techno-science.net ou futura-sciences.com, c’est intéressant mais pour les nouvelles mais on ne va pas au fond des choses cela reste du sensationnalisme (même niveau que “Sciences & Vie”).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code