Communiquer et échanger librement

Avec l’optique de toujours découvrir de nouveaux logiciels, j’ai découvert et commencé à utiliser depuis peu le protocole [matrix] et le logiciel Riot.  Pour une présentation complète de ces projets, je vous invite à lire l’article complet sur Linuxfr.org. Je vais également en profiter pour présenter d’autres logiciels que j’utilise régulièrement.

Encore un logiciel qui permet de communiquer ? En effet ! mais le but est de permettre à terme de remplacer et combiner des services comme Skype, Slack ou encore WhatsApp. Il peut également établir des passerelles avec d’autres services existants. Il permet d’envoyer des messages (avec chiffrement de bout en bout possible), de partager des fichiers ou encore de faire des appels audio et vidéo (en utilisant la technologie de Jitsi). On peut également se connecter à des salons pour parler avec plusieurs personnes. Un logiciel qui a beaucoup de fonctionnalités et qui devrait en développer d’autres prochainement.

Riot est un des clients qui s’appuie sur [matrix] pour fonctionner. L’application est disponible sur ordinateur, sur le navigateur internet et sur mobile. Facile d’utilisation et plutôt jolie. On verra si le public décide de se lancer dans l’aventure. Il est toujours compliqué de faire migrer ses contacts vers de nouveaux moyens de communication. Maintenant que toute ma famille utilise Telegram, je ne vais pas leur demander de migrer de nouveau. Par contre, vous pouvez me retrouver sous le nom @audricg:matrix.org

Je réalise que je n’ai jamais parlé de Keybase alors que je suis inscrit depuis un moment maintenant.

Initialement, le but de Keybase était de certifier les différents comptes que l’on peut avoir un peu partout : twitter, github, facebook, un nom de domaine, une adresse bitcoin, etc. Sur ma page Keybase, je certifie être la personne qui utilise les services en question, et je valide mon identité à l’aide de ma clé PGP (qui sert notamment à envoyer des email chiffrés). L’un des intérêts du logiciel est sa fonctionnalité d’annuaire. En effet, chaque utilisateur laissant un pseudonyme et un lien vers ses différents comptes, ces éléments peuvent permettre de le retrouver et de le contacter. Depuis son lancement en 2014, Keybase a ajouté des fonctionnalités à sa plate-forme, comme un tchat chiffré et un service d’échange de fichiers. En septembre 2017, un outil dédié au travail collaboratif (comme Slack) a été mis en place.

En parlant de travail collaboratif, je peux aussi vous parler de Mattermost. Là encore, il s’agit d’un service de tchat libre qui permet de communiquer avec son équipe en notifiant ses collègues, de conserver ses conversations et d’y faire des recherches. Je peux inviter d’autres membres, agrandir ma communauté, et créer différents canaux de communication (publics comme privés). Mattermost est un logiciel libre que vous pouvez installer sur votre serveur, mais vous pouvez également utiliser la version mise en place par Framasoft, à savoir Framateam. Pour information, nous avons mis en place un Framateam au FabLab afin de pouvoir communiquer avec notre communauté (abonnés, intervenants, habitués).

Il ne vous reste plus qu’à essayer tout ça et trouver le logiciel qui vous convient le mieux. Évidemment, il en existe d’autres, je pense à CaliOpen qui vient tout juste de lancer sa version alpha (en développement), mais j’y reviendrai sûrement plus tard.

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code