Bilan de la première année !

Voilà donc un an que j’ai démarré ce blog, une année d’aventure, d’articles (j’écris aujourd’hui l’article numéro 80), d’expérimentations et de changements dans ma vie numérique (et pas que). Il est donc temps de faire un bilan !

Je dois d’abord dire que je suis assez surpris d’avoir eu autant de visiteurs. J’ai dépassé il y a peu les 10 000 vues ! Alors cela peut paraître beaucoup, ou peu au contraire, tout dépend sur quelle échelle on se place, mais je suis à la fois étonné et flatté. Je remercie donc toutes les personnes qui sont passées par ici, pour lire un petit bout de ma vie, de mes avis et envies, ainsi que la « communauté du Libre » qui m’a accueilli avec sympathie et bienveillance.

Je me rends également compte que mes articles ont été bien plus relayés sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) à partir du moment où j’ai quitté ces derniers. Étrange ! Mais il faut bien avouer que la communauté des mammouths (sur Mastodon) a été très dynamique et n’a pas hésité à servir de relais. Je peux d’ailleurs préciser que mes deux articles ayant eu le plus de vues sont : mon coup de gueule contre Openmailbox, et l’annonce de mon départ de Twitter.

En un an j’ai essayé un certain nombre de logiciels, d’applications, de systèmes d’exploitation. J’ai partagé avec vous ces changements, notamment dans mes articles « mise à jour », je suis passé d’un système à l’autre, avec de nombreux allers-retours, et je me suis arrêté il y a quelques temps car j’ai trouvé – en tout cas pour le moment – la configuration et les services qui me conviennent.

Vous avez peut-être remarqué que mon blog, qui au début était vraiment un carnet de bord dédié à mes changements numériques, a un peu évolué et que d’autres sujets sont venus se greffer au fur et à mesure des mois. Il est vrai que quelques catégories sont toujours bien pauvres… Pour tout vous avouer, j’avais ouvert le blog bien longtemps avant d’y mettre mon premier article. Au cas où, j’avais pris le WordPress. J’avais envie d’écrire mais, d’une part je n’avais pas vraiment d’idées, et de l’autre j’avais un peu peur de me lancer. On peut évidemment écrire juste pour soi, comme un journal intime, mais alors pour le publier ? Quel intérêt de le mettre en ligne ? Tout simplement car on espère bien que quelqu’un tombe dessus ! Du coup à cette époque là, je n’avais rien fait de tout ça. J’avais ouvert un Tumblr qui me servait plus à faire de la veille et à donner des nouvelles sur mon activité professionnelle (lorsque je faisais de la vidéo). Et finalement, mon envie de passer au libre m’a motivé et donné envie d’écrire sur le sujet.

Tel le capitaine Achab qui pourchasse le fameux cachalot blanc, j’arpente l’océan des internets à la recherche du monstre. J’ai sorti une grosse partie des Gafam de ma vie, tué certains services, fermé des comptes par-ci par-là, mais la bataille n’est pas terminée et d’autres combats m’attendent.

3 thoughts on “Bilan de la première année !

  1. Bravo 🙂
    Ton blog et tes écrits est d’excellente qualité, t’as pas intérêt de fermer ton blog 😀
    Ton billet de blog sur openmailbox a révélé certains trucs qui n’étaient pas bons à entendre, étant donné que le succès qu’avait openmailbox étaitbasé sur la confiance que l’utilisateur lui accordait.
    Sinon pour la chasse aux services prorpiétaires, prend ton temps, faut voir si l’alternative est mieux avant de se lancer.

    Bonne continuation 🙂

    1. Merci pour ton message 🙂 ça fait toujours plaisir de lire ça.
      Je peux dire la même chose concernant ton blog que j’ai découvert il y a peu de temps finalement.

      Le billet sur OPM a fait un peu de bruit dans le milieu libriste, et a été repris par certains blog/youtubeurs; j’ai été cité par AdrienD Linuxtricks et Frédéric Béziès. J’ai trouvé ça assez étonnant mais c’est toujours cool.

      Je continue l’aventure ! 🙂

      1. Mais de rien 🙂

        Merci sinon 😀

        Ça aura au moins de dévoiler un gros problème entre la théorie libriste et la réalité, et aussi les tendances de certains à profiter des utilisateurs. C’est pour çà que tu t’es fait cité par des libristes 😐

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code